MANUEL ETIENNE indie Pop

MANUEL ETIENNE chant, guitares, chœurs
DAVID L'HUILLIER batterie, percussions, chœurs
TOM ROCTON guitares, claviers, machines, trombone, chœurs
FABIEN PILARD basse, chœurs

Manuel Etienne semble vivre dans un monde parallèle, poétique et fantaisiste où le Gun Club avale Bashung, où Christophe vampirise les Pixies. Il est vrai que sur scène les quatre musiciens ne laissent pas de place à l’immobilité. Sous tension, ils emmènent progressivement le public dans leur expérience de contrastes.

Auteur-compositeur, chanteur-guitariste des groupes Toxic Kiss, The Spangles, Lova Mi Amor, Manuel sort un premier album solo, Détails, en 2012. Il cherche des musiciens pour l’accompagner sur scène. David L’huillier, Fabien Pilard et Tom Rocton le rejoignent ; l’expérience est tellement convaincante qu’ensemble, en 2014, ils enregistrent et sortent l’album Vaudémont.

Le troisième album NI PLUIES NI RIENS, produit par Christian Quermalet (The Married Monk, Yann Tiersen, Silvain Vanot, Perio), est sorti le 18 novembre 2016 sur les labels Les Disques De La Face Cachée (Metz) et Lafolie Records (Paris)  (distribution Differ-Ant/IDOL).

Live report de la release à l’Autre Canal à Nancy dans le lien ici.

Un album qui devrait apporter à Manuel Etienne toute l’attention qu’il mérite. 
— indiepoprock, novembre 2016

Un album de son temps avant tout, personnel et extrêmement précieux dans le bon sens du terme. — Nos Enchanteurs, décembre 2016

Harmoniques poétiques en territoire punk, son pop avec des échos de rock garage et d’influences sixties… au sein de ses projets passés comme sur son troisième album Ni Pluies Ni Riens, Manuel Etienne cultive une pop souterraine et mutante, et refuse de choisir, préférant l’émotion à l’étiquette. — ZUT!, décembre 2016

En cette période particulièrement riche, quantitativement et qualitativement, pour les « musiques actuelles » en français, le nancéien Manuel Etienne vient ajouter sa pierre à l’édifice avec un troisième album solo remarquable, intitulé de manière énigmatique Ni Pluies Ni Riens. — Addict Culture, décembre 2016

Le rock brut, celui des profondeurs au plus près des sentiments, des mélodies qui glisse sur la peau rien que ça, ni pluies ni rien s’impose, t’explose, voilà du son qui fait du bien. Esthétiquement jubilatoire, musicalement orgasmique, extrêmement rythmé, parfaitement ficelé. — Break Musical, décembre 2016

Manuel Etienne sort Ni Pluies Ni Riens, un grand disque de rock en français qui tombe sous le sens. — Zic-Zag, novembre 2016

Un album étonnant de bienveillance, d’élégance et de douces mélopées. 
— Rock Made in France, novembre 2016

Le 6 mars 2014, un nouveau rejeton nommé Manuel Etienne rejoignait le club des frenchies sachant magnifiquement manier musiques et textes dans la langue d’Alain Bashung. (…) Le 18 novembre 2016, sortie de Ni Pluies Ni Riens (…) Autant le dire tout de suite, coup de foudre absolu qui se transformera en amour durable au fil des écoutes. Claques dans ta face! — Emission Electrophone, octobre 2016

Crédit photos : Lily W.