MANUEL ETIENNE

MANUEL ETIENNE chanson indie rock

MANUEL ETIENNE chant, guitares, chœurs
THIBAUT CZMIL batterie, percussions, chœurs
TOM ROCTON guitares, claviers, machines, trombone, chœurs
JULIETTE BARRIER basse, chœurs

SORTIE DE IMAGO

LE 8 NOVEMBRE 2019

 

Manuel Etienne semble vivre dans un monde parallèle, poétique et fantaisiste où le Gun Club avale Bashung, où Christophe vampirise les Pixies. Il est vrai que sur scène les quatre musiciens ne laissent pas de place à l’immobilité. Sous tension, ils emmènent progressivement le public dans leur expérience de contrastes.

Auteur-compositeur, chanteur-guitariste des groupes Toxic Kiss, The Spangles ou encore Lova Mi Amor, Manuel sort un premier album solo, Détails, en 2012. Il cherche des musiciens pour l’accompagner sur scène. David L’huillier, Fabien Pilard et Tom Rocton le rejoignent ; l’expérience est tellement convaincante qu’ensemble, en 2014, ils enregistrent et sortent l’album Vaudémont. Le troisième album Ni Pluies ni riens, produit par Christian Quermalet (The Married Monk, Yann Tiersen, Silvain Vanot, Perio), sort en novembre 2016 sur les labels Les Disques De La Face Cachée (Metz) et Lafolie Records (Paris)  (distribution Differ-Ant/IDOL).

Aujourd’hui Juliette Barrier remplace Fabien Pilard à la basse, à la scène comme sur le quatrième album, IMAGO, qui sortira le 8 novembre 2019 chez Bloody Mary Music and Records. Entre français et anglais, ce nouvel album  nous parlera de paysages exotiques, de tango, de rêves d’insectes, de la chute d’Allende, d’amis imaginaires, de l’autisme, de traque humaine ou encore d’Agnès Varda.

IMAGO, QUATRIÈME ALBUM DE MANUEL ETIENNE :

LA PRESSE EN PARLE DÉJÀ


(…) du bon rock made in France. — Magic, revue pop moderne

(…) Un rock, pour faire simple et ne pas s’appesantir sur les références, largement américain et indépendant. Une musique que la formation est parvenue à parfaitement acclimater à la langue française. (…) En d’autres termes, le nouveau Pavement est français, et il s’appelle Manuel Etienne.Indiepoprock

« Imago » mêlant les chansons (majoritairement) en français et chansons en anglais, est un précis de pop rock lettrée et fureteuse, comme si sous le drap du fantôme de la pochette se cachait le Télévision de Tom Verlaine, l’imagination fantasmagorique de Franck Black, les changements subites de direction de Bashung ou les velléités quasi-shamaniques du Gun Club de Jeffrey Lee Pierce.A Découvrir Absolument

Chanté en anglais ou français, tendu, sec, mélodique, tout en nuances, IMAGO est porté par une énergie sincère et une très belle écriture. On pense à Dominique A, aux Pixies ou au Gun Club. Mais circonscrire l’univers de ce disque à ces autres musiciens serait absolument réducteur. Si le disque part dans de nombreuses directions (esthétiques et dans la construction même des morceaux), Manuel Etienne maîtrise son précis de pop rock indé, la force mélodique permettent de garder le cap et de rendre ce disque captivant. — Froggy’s Delight


AGENDA

26 novembre 2019

L’INTERNATIONAL, PARIS

15 décembre 2019

LE P’TIT BAZ’ART, NANCY


Crédit photo : Polaroid Corp

Contact label, management et booking :